Léa Bismuth

curator | critique d'art

---------------



Née en 1983 à Paris.

Après des études d’histoire de l’art et de philosophie à la Sorbonne, Léa Bismuth écrit dans artpress dès 2006. Son travail de critique explore alors un large spectre, de l’étude d’un Pierre Klossowski à la création la plus contemporaine. À partir de 2013 — tout en continuant à travailler avec des institutions comme Les Beaux-Arts de Paris, Le Fresnoy ou Le BAL ; et à écrire dans des catalogues d’exposition —elle met en place sa démarche de commissaire en adaptant des textes littéraires et philosophiques au format de l’exposition : elle puise notamment son inspiration, qu’elle confronte aux artistes de son temps dans une logique d'écriture collective, dans les œuvres de Derrida, Aragon, Duras, Barthes, Benjamin ou Blanqui (commissariats pour Les Nouvelles Vagues du Palais de Tokyo 2013 ; Le CAC La Traverse 2015 ; L’URDLA Focus Résonance Biennale de Lyon 2015 ; Les Tanneries d'Amilly, Les Rencontres d'Arles, Le BAL en 2017 ). C’est en 2016 qu’elle rend visible un vaste programme de recherche curatoriale dont elle est l’auteure à Labanque de Béthune, une trilogie d’expositions pensée à partir des œuvres complètes de Georges Bataille qu’elle étudie depuis 2004 : La Traversée des Inquiétudes (Dépenses - 2016 ; Intériorités-2017 ; Vertiges-2018).

Elle est membre de l'AICA (Association Internationale des Critiques d'Art) France et de C.E.A (Commissaires d'Exposition Associés).